Rechercher

réglementations et certifications

Le filtre parfait n’existe pas : il existe des filtres qui sont meilleurs que d’autres en termes de performances, mesurées en fonction de leur capacité à retenir la poussière, de leur efficacité de filtration et de leurs pertes de charge. Ces paramètres sont pris en compte par les principales normes pour prévoir les performances réelles des filtres et les comparer entre eux. Dans la réalité, de nombreuses variables entrent en jeu dans une étude comparative. Il suffit de penser que la plupart des filtres restent à l’intérieur d’un système de ventilation pendant des mois voire des années, alors que les tests de vérification d’un ne prennent que quelques minutes ou tout au plus quelques heures.

Le filtre parfait n’existe pas : il existe des filtres qui sont meilleurs que d’autres en termes de performances, mesurées en fonction de leur capacité à retenir la poussière, de leur efficacité de filtration et de leurs pertes de charge. Ces paramètres sont pris en compte par les principales normes pour prévoir les performances réelles des filtres et les comparer entre eux. Dans la réalité, de nombreuses variables entrent en jeu dans une étude comparative. Il suffit de penser que la plupart des filtres restent à l’intérieur d’un système de ventilation pendant des mois voire des années, alors que les tests de vérification d’un ne prennent que quelques minutes ou tout au plus quelques heures.

Réglementations

Filtres d’air anti-poussière pour ventilation générale. La norme décrit les exigences devant être satisfaites par les filtres anti-poussière et décrit à la fois les méthodes et le banc d’essai pour mesurer les performances d’un filtre. Cette réglementation européenne s’applique aux filtres à air ayant une efficacité initiale de moins de 98% pour les particules de 0.4 micron. Les filtres doivent être soumis à des tests avec un débit d’air compris entre 0.24 m³/s (850 m³/h) et 1,5 m³/s (5400m³/h). Cette nouvelle réglementation a été approuvée en mars 2012 et transposée en Italie en juin 2012 ; elle introduit une grande nouveauté pour les filtres fins (F7, F8 et F9) qui devront respecter un nouveau paramètre : l’efficacité minimale (ME).
Un des effet de cette nouvelle réglementation sera le reclassement de presque tous les filtres en fibre synthétique de conception ancienne : en effet, la fibre synthétique, lors du traitement, se charge électrostatiquement, ce qui améliore les performances initiales du produit en termes d’efficacité. Peu après, cependant, la charge électrostatique s’annule et par conséquen l’efficacité diminue.
Pour remédier à ce problème, les fabricants de fibre synthétique développent des technologies de filtration de nouvelle génération qui seront capables de satisfaire la nouvelle réglementation en termes d’efficacité.
Contrairement à la fibre synthétique, la fibre de verre n’est pas affectée par la perte de charge électrostatique et maintient l’efficacité tout au long de son cycle de vie, garantissant des performances conformes aux limites imposées par les réglementations pendant toute la durée opérationnelle du filtre. Après l’introduction de cette norme, les anciens filtres “Fins” F5 et F6 sont désormais classés “Medium”, donc M5 et M6.

Groupe Classe Valeur de référence ΔP Final (Pa)
ePM1 min ePM2,5 min ePM10
0,3 ≤ x ≤ 1 0,3 ≤ x ≤ 2,5 0,3 ≤ x ≤ 10
ISO Coarse < 50% Captation gravimétrique initiale 200
ISO ePM10 ≥ 50% ePM10 300
ISO ePM2,5 ≥ 50% ePM2,5 300
ISO ePM1 ≥ 50% ePM1 300
EN779:2012 EN ISO16890
Portata d’aria compresa tra 0,24 m3/s (850 m3/h) e 1,5 m3/s (5400 m3/h) Débit d'air compris entre 0,25 m3/s (850 m3/h) et 1,5 m3/s (5400 m3/h)
F9, F8, F7, M6, M5, G4, G3, G2, G1 ePM1, ePM2,5, ePM10, ISO Coarse sont des concentrations massives de particules
Dp = 0,4 μm 0,3 μm ≤ Dp ≤ 10 μm
L’efficacité minimale (ME) définit la classe de filtration entre F7-F9 L’efficacité moyenne (EA) est la moyenne entre les efficacités initiale (Ei) et déchargée (Ed)
Ed à partir d'échantillons de moyenne (F7-F9) sur isopropanol liquide Ed à partir d'un filtre complet avec des vapeurs d'isopropanol
L'accumulation de poussières est calculé jusqu'à la pression finale de 450 Pa PM10 < 50% – Δpfinal = 200 Pa
PM10 ≥ 50% – Δpfinal = 300 Pa
Poussière : ASHRAE Poussière : ISO A2/AC Fine

La norme s’applique aux filtres à air à haute et très haute efficacité et à très faible pénétration (EPA, HEPA et ULPA), utilisés dans les domaines de la ventilation et de la climatisation, ainsi que dans des processus technologiques tels que la technologie des salles blanches ou l’industrie pharmaceutique. Elle établit un processus pour déterminer l’efficacité basée sur une méthode de comptage des particules à l’aide d’un aérosol liquide (ou solide) de test, et permet de classer ces filtres, de manière normalisée, en fonction de leur efficacité.

Le tableau montre les différentes classifications de filtres à haute efficacité conformément à UNI EN 1822-1:2019 & EN ISO 29463.

La norme UNI EN 1822-1:2019 & EN ISO 29463 prévoit des méthodologies pour :
A) évaluer l’efficacité du moyen filtrant. En utilisant un compteur de particules, on détermine le nombre et la taille des particules retenues par le filtre, puis en traitant ces données, on peut déterminer la taille des particules pour lesquelles l’efficacité du filtre est minimale. Cette taille est connue sous le nom de MPPS, qui est l’acronyme anglais de “dimensions des particules les plus pénétrantes”.
B) vérifier les pertes de l’élément filtrant. Ce test est réalisé avec une sonde qui produit un aerosol et qui peut être déplacée sur toute la surface du filtre afin de recueillir une série de données sur l’efficacité locale qui seront ensuite utilisées pour déterminer l’efficacité globale. Il est ainsi possible de déterminer le taux de perte sur une zone spécifique du filtre. Le calcul de l’efficacité globale est souvent défini comme une valeur intégrale, tandis que le taux de perte est défini comme une valeur locale.

C) détermination de l’efficacité intégrale de l’élément filtrant. Dans un premier temps, la perte de charge du filtre est mesurée à un débit volumétrique d’air correspondant à un débit nominal. Ensuite à l’aide d’un générateur d’aérosol, l’efficacité du filtre est déterminé pour les particules MPPS. Selon la valeur de cette efficacité, on procède à la classification conformément au tableau figurant ci-dessus.

Classe filtre Valeur intégrale Valeur locale
Efficacité % Pénétration % Efficacité % Pénétration %
E10 ≥ 85 ≤ 15
E11 ≥ 95 ≤ 5
E12 ≥ 99,5 ≤ 0,5
H13 ≥ 99,95 ≤ 0,05 ≥ 99,75 ≤ 0,25
H14 ≥ 99,995 ≤ 0,005 ≥ 99,975 ≤ 0,025
U15 ≥ 99,9995 ≤ 0,0005 ≥ 99,9975 ≤ 0,0025
U16 ≥ 99,99995 ≤ 0,00005 ≥ 99,99975 ≤ 0,00025
U17 ≥ 99,999995 ≤ 0,000005 ≥ 99,9999 ≤ 0,0001

Partie 1: Classification de la propreté de l’air
La norme ISO 14644-1 concerne la classification de la propreté de l’air dans les salles blanches et les environnements contrôlés. La classification de l’air selon cette norme se fait exclusivement en termes de concentration de particules en suspension. En outre, pour la classification selon cette norme, des particules de taille définie dans une plage de 0.1 micron à 5 microns sont prises en compte.

Numéro de classe de propreté de l'air Concentration maximale de particules par m³ d'air avec des dimensions égales ou supérieures à celles indiquées dans le tableau
0.1 um 0.2 um 0.3 um 0.5 um 1 um 5 um
ISO 1 10 2
ISO 2 100 24 10 4
ISO 3 1000 237 102 35 8
ISO 4 10000 2370 1020 352 83
ISO 5 100000 23700 10200 3520 832 29
ISO 6 1000000 237000 102000 35200 8320 293
ISO 7 352000 83200 2930
ISO 8 3520000 832000 29300
ISO 9 35200000 8320000 293000

La norme fournit une classification des installations, la définition des exigences minimales et les valeurs de grandeur de référence pendant le fonctionnement.

Elle s’applique aux installations de ventilation destinées au bien-être des personnes, installées dans des bâtiments clos, à l’exclusion : des installations de chauffage hivernal des bâtiments utilisés à des fins industrielles ou artisanales (pour lesquelles s’applique la norme UNI 8852), des installations destinées à d’autres usages, telles que celles utilisées pour la conservation de produits périssables et/ou pour la création de conditions adaptées à des processus industriels spécifiques (installations de processus) et des installations de chauffage hivernal et de refroidissement estival uniquement, sans introduction d’air externe mécanique.

La norme est actuellement en phase de révision et, en ce qui concerne la classification de la qualité d’air intérieur et extérieur, les concepts de la norme EN 13779 ont été incorporés. Par conséquent, la classification est essentiellement comme indiqué dans le tableau.

Catégorie Description
ODA1 Air extérieur pur qui peut présenter des poussières occasionnelles (par exemple, pollens)
ODA2 Air extérieur avec une concentration élevée de particules
ODA3 Air extérieur avec une concentration élevée de polluants gazeux
ODA4 Air extérieur avec une concentration élevée de particules solides et de polluants gazeux
ODA5 Air extérieur avec une concentration très élevée de particules solides et de polluants gazeux
Catégorie Description
IDA 1 Haute
IDA 2 Moyenne
IDA 3 Modeste
IDA 4 Faible

Filtres recommandés conformément à la norme UNI 10339
Contrairement à l’actuelle norme UNI 10339, sa révision établit la classe minimale de filtration non seulement en fonction de l’usager du bâtiment, mais aussi en fonction du niveau de qualité souhaité pour l’air intérieur et du niveau de qualité de l’air extérieur disponible. De plus, en présence de polluants spécifiques connus, dans le système de traitement associé au circuit de ventilation supplémentaire doit comprendre au moins un filtre certifié pour son efficacité contre ces polluants.

La norme UNI 10339 offre des indications également en ce qui concerne les délais de changement de filtre :
“Généralement, le remplacement des filtres mécaniques pour les particules est basé sur leur obstruction, telle qu’indiquée par les pertes de charge finales. Cependant, pour des raisons d’hygiène, les préfiltres et les filtres doivent être périodiquement inspectés conformément à la législation en vigueur et aux indications du fabricant, et remplacés, même si les pertes de charge sont toujours retenues acceptables, en cas de manifestation de contamination biologique ».

Catégorie des bâtiments Niveau ODA Niveau de qualité interne Nombre minimal des stades de filtration
IDA1 IDA2 IDA3
BÂTIMENTS A USAGE RÉSIDENTIEL ET ASSIMILABLES 1
2
3
F6
F7
F8*
F5
F6
F6*
G4
F5
F5*
2-1
2
2*
HÔTELS 1
2
3
F7
F8
F8*
F6
F7
F7*
F5
F6
F6*
2
2
2*
IMMEUBLES DE BUREAUX ET ASSIMILABLES 1
2
3
F7
F8
F8*
F6
F7
F7*
F5
F6
F6*
2
2
2*
HÔPITAUX, CLINIQUES ET ASSIMILABLES 1
2
3
F7
F8
F8*
F6
F7
F7*
F5
F6
F6*
2
2
2*
CHAMBRES STÉRILES ET INFECTIEUSES, MATERNITÉ, ANESTHÉSIE, RADIOTHÉRAPIE, PRÉMATURÉS, SALLES D’OPÉRATION ET ASSIMILABLES 1
2
3
H14
H14
H14*
H13
H13
H13*
H12
H12
H12*
3
3
3*
BÂTIMENTS ASSOCIATIFS ET DE CULTE 1
2
3
F7
F8
F8*
F6
F7
F7*
F5
F6
F6*
2
2
2*
ESPACES POUR LES ACTIVITÉS RÉCRÉATIVES 1
2
3
F7
F8
F8*
F6
F7
F7*
F5
F6
F6*
2
2
2*
BÂTIMENTS COMMERCIAUX ET ASSIMILABLES 1
2
3
F7
F8
F8*
F6
F7
F7*
F5
F6
F6*
2
2
2*
BÂTIMENTS SPORTIFS ET ASSIMILABLES 1
2
3
F7
F8
F8*
F6
F7
F7*
F5
F6
F6*
2
2
2*
BÂTIMENTS POUR LES ACTIVITÉS SCOLAIRES 1
2
3
F7
F8
F8*
F6
F7
F7*
F5
F6
F6*
2
2
2*
*Ajouter un filtre pour les gaz contaminés

Conception, installation, mise en service, qualification, gestion et maintenance
La norme fournit des indications pour la conception, l’installation, la mise en service, le contrôle des performances, l’acceptation, la gestion des installations et des composants contribuant au contrôle de la contamination environnementale et au maintien des conditions thermo-hygrométriques prédéterminées dans les secteurs spécifiquement destinés à l’exécution d’activités chirurgicales, appelés blocs opératoires. La norme s’applique aux nouvelles constructions ainsi qu’aux rénovations des bâtiments et/ou des installations des blocs opératoires, et fournit les exigences minimales pour vérifier les conditions d’utilisation de ceux déjà existants.

Voici les valeurs recommandées par la norme UNI 11425 pour les paramètres environnementaux et certaines grandeurs qui leur sont associées. Pour atteindre la classe de pureté de l’air souhaitée dans différents environnements, la norme indique également le dégré minimum d’efficacité des filtres à air :

Environnements Température [°C] U.R. [%] Surpression par rapport à l'extérieur [Pa] Air extérieur [vol/h] Air de recirculation [-] Classes de propreté selon la norme UNI EN ISO 14644-1 Niveau de filtration finale Niveau de pression sonore [dBA]
Hiver Été Hiver Été
Salles d'opération avec une qualité d'air extrêmement élevée ≥22 ≤24 ≥40 ≤60 15 (1) 15 SI (2) ISO5 H14 45 (3)
Salles d'opération avec une qualité d'air élevée 15 (1) 15 SI (2) ISO7 H14 45 (3)
Salles d'opération avec une qualité d'air standard 15 (1) 15 – (4) ISO8 H14 45 (3)
Dépôts stériles ≥22 ≤26 ≥40 ≤60 15 ≥2 (5) – (4) H14 45
Préparation des patients 10 ≥2 (5) – (4) ≥H12
Préparation personnel 10 ≥2 (5) – (4) ≥H12
Réveil des patients 10 ≥2 (5) – (4) ≥H12
Couloir propre/ stérile 10 ≥2 (5) – (4) ≥H12
Espaces filtre des patients 5 ≥2 (5) – (4) ≥F9
Espaces filtre personnel 5 ≥2 (5) – (4) ≥F9
Sub-stérilisation 10 ≥2 (5) – (4) ≥H12
Dépôts propres ≥18 ≤26 ≥40 ≤60 10 ≥2 (5) – (4) ≥H12
Dépôts sales 5 ≥2 (5) NON ≥HF9
(1) Les salles d'opération destinées aux patients infectés sont en dépression par rapport aux locaux adjacents
(2) Se référer aux exemples de l'annexe D
(3) Dans le cadre de rénovations nécessitant la création de salles d'opération IOS5 avec des systèmes de recirculation d'air, un niveau sonore de 48 dB peut être atteint (A9 ; cette décision doit être motivée par les documents de projet
(4) En fonction du besoin de propreté de l'air ainsi que du contrôle
(5) La valeur minimale a prendre en absence d'autres valeurs est établie en fonction des exigences spécifiques en termes d'affluence, des sources de contaminants et est basée sur l'analyse du risque

Valeurs imposées par la législation en vigueur (Décret du président de la république italienne du 14/1/1997)

Certifications

EUROVENT CERTIFIED PERFORMANCE

L'organisme de certification

L’”Eurovent Certified Performance” est délivré par “Eurovent Certita Certification” (ECC), un organisme indépendant qui répond aux plus hauts niveaux d’indépendance, de fiabilité, d’intégrité et il est accrédité EN ISO/IEC 17065:2012. Outre celui de la filtration de l’air, il propose de nombreux autres programmes. Fondée en 2013 de la fusion entre Eurovent Certification Company et Certita, elle puise ses racines dans Eurovent, (l’association européenne de l’industrie pour le climat interne – HVAC –, le refroidissement des processus et des technologies de la chaîne du froid alimentaire), qui prend naissance dans les années cinquante, lorsque le marché du chauffage et des systèmes de réfrigération a commencé à se développer. Aujourd’hui, la marque de sa certification est reconnue à l’échelle mondiale.

L'organisme de certification

Effectue des tests conformément aux lois internationalement reconnues.

Pour analyser les dispositifs de filtration, ECC se réfère à “ISO 16890:2016 et EN 15805:2010, deux normes de référence dans le secteur HVAC. La première définit la taille du cadre, tandis que la seconde détermine la classification, les appareils de mesure (test RIG), l’efficacité de filtration gravimétrique et sa mesure. Dans la dernière partie, elle indique la procédure et l’équipement pour déterminer l’efficacité déchargée.

Elle atteste les informations déclarées

Une fois que l’adéquation, le modèle et les performances sont assurés, ils sont publiés sur le site eurovent-certification.com et sont consultables par tout le monde. Les informations sont facilement accessibles. Par exemple, si vous souhaitez savoir quels filtres GeneralFilter ont été approuvés, il suffit de cliquer sur l’onglet “produits certifiés” dans le menu, sélectionner “Access by participant”, faire défiler la liste, cliquer sur General Filter puis sur FIL / AIR FILTER (Air Filters class M5-F9).
Dès que les données sont rendues publiques sur le site, le fabricant est tenu de maintenir ce qui a été déclaré et Eurovent Certita Certification peut effectuer des contrôles aléatoires.

L’organisme vérifie que les données publiées sont toujours respectées

Un système de signalement anonyme permet d’identifier les dispositifs de filtration qui ne respectent plus la norme. Une fois l’alerte reçue, ECC prélève des échantillons sur le marché et les reteste pour vérifier que les performances correspondent toujours à celles garanties. En cas d’anomalies, l’entreprise est sanctionnée.

A quels paramètres fait-elle référence ?

Aux fins de la certification, plusieurs facteurs techniques sont examinés, tels que le débit nominal, la forme, la profondeur, le type de média filtrant et le nombre de poches ou de “V”.
Les performances évaluées incluent : la classe de filtration, la perte de charge initiale et l’efficacité moyenne. Si l’élément doit être certifié sur le plan énergétique, la consommation et la classe énergétique seront également soumises à des tests.
Les résultats obtenus sont ceux qui sont publiés sur le site et sont garantis par ECC.

Comment peut-on reconnaître un produit certifié ?

Vous savez qu’un filtre est vraiment approuvé par Eurovent Certita Certification, lorsque le logo “Eurovent Certified Performance” est présent.

certficazione-eurovent

Parfois, vous pouvez également retrouver dans la version représentée ci-dessous, ce qui indique que la classe énergétique a également été testée.

Certificazione eurovent

Un logo synonyme de confiance

En examinant les filtres selon les normes internationales, en garantissant des performances certifiées et en contrôlant leur conformité par les fabricants, ECC vous offre une solide garantie. C’est pourquoi de nombreuses entreprises du secteur, y compris General Filter, certifient la performance Eurovent Certified Performance de leurs dispositifs de filtration.

UNI EN ISO 9001:2015 Numéro de certificat : CERT-05145-99-AQ-VEN-SINCERT

La nécessité d’offrir une meilleure garantie de qualité à ses clients a conduit General Filter Italia à élargir sa gamme de produits en contrôlant de plus en plus qualitativement le processus de fabrication et en accordant une attention particulière aux fournisseurs, en recherchant exclusivement ceux qui possèdent une plus grande expertise dans le secteur qui relève de leur compétence. Dans cette optique, l’entreprise est certifiée selon la norme ISO 9001 depuis 1999.

Certificazione di sistema

ISO 14001:2015 N° de certificat : CERT-05145-99-AQ-VEN-SINCERT

L’adoption d’un système de gestion environnementale est la suite logique de l’engagement que General Filter Italia adopte depuis toujours envers l’environnement, en le rendant partie intégrante de la mission de l’entreprise.

Nous nous efforçons de rechercher des matières premières ayant le moins d’impact environnemental possible, offrant les performances les plus élevées et réduisant les coûts du cycle de vie du produit fini.

Nous organisons la production avec des interventions de maintenance programmées afin d’optimiser l’efficacité du processus, réduisant ainsi les déchets de matière première et par conséquent les déchets.

Chaque petite action en faveur de l’environnement est un grand pas vers un avenir meilleur.

Voilà quel est le premier pas de General Filter.

Certificazione di sistema

Contactez-nous
immédiatement

Nous lisons rapidement chaque message.
En cas d’urgence ou ou si vous avez besoin d’un conseil technique, nous restons à votre entière disposition : il vous suffit de remplir le formulaire à côté.





    J'ai lu et accepté le Politique de confidentialité et je donne mon consentement au traitement des données personnelles pour recevoir des conseils personnalisés, pour des activités promotionnelles liées également à l'envoi de matériel publicitaire et promotionnel

    Contactez-nous
    immédiatement

    Nous lisons rapidement chaque message.
    En cas d’urgence ou ou si vous avez besoin d’un conseil technique, nous restons à votre entière disposition : il vous suffit de remplir le formulaire à côté.





      J'ai lu et accepté le Politique de confidentialité et je donne mon consentement au traitement des données personnelles pour recevoir des conseils personnalisés, pour des activités promotionnelles liées également à l'envoi de matériel publicitaire et promotionnel